L’Archipel  de la mémoire

par Paul Andreu
Editions Léo Scheer,  2004

Qui est le narrateur ? Où se trouve-t-il ? On ne le saura pas mais on l'accompagnera dans un parcours incertain et douloureux. Il tente de comprendre les bruits qui viennent jusqu'à lui, il se souvient d'instants désormais séparés et peu à peu se dessine la géographie intérieure d'un monde recomposé. Ce monde mouvant se perdra sans s'achever dans la lutte de la conscience du temps. La langue subtile et lumineuse du récit de Paul Andreu trace les contours apaisés de l'archipel de la mémoire avant qu'il ne sombre dans le débordement de l'eau.

> retour