1/2
1/12

Aéroport de Dar Es-Salaam, Tanzanie

 

Sous les arbres, un grand espace de palabres
L’aérogare de Dar-Es-Salaam est une aérogare assez petite, très ramassée. Le hall général est non conditionné, simplement ventilé. Le bâtiment est organisé en quatre parties : le hall général, d’un côté l’aile des départs, de l’autre l’aile des arrivées ; entre les deux et connectée aux deux, au premier étage, la salle d’attente d’où l’on rejoint les avions. L’ensemble de la salle d’attente et du hall est couvert à la même hauteur. Il y a deux fois plus de hauteur dans un hall que dans l’autre ; l’un est fermé, l’autre est laissé à l’air libre ; les deux ailes sont des parties plus basses.
C’est un petit plan très compact, avec une continuité visuelle sur toute la toiture ; au centre un grand espace d’attente, de rencontres, de palabres. L’effet vient de la couverture de ces espaces qui est faite de champignons en béton armé assez hauts et de deux grands escaliers qui coupent l’espace en oblique dans deux directions perpendiculaires.

Capacité théorique :
- trafic annuel : 1,5 million de passagers
- trafic en heure de pointe : 750 passagers par heure,

  départs et arrivées confondus
Nombre de postes avions :
- au contact : 7
- éloignés : 15
Surface de l’aérogare : 15000 m²
Niveaux :
- niveau piste : trafic, départs et arrivées
- niveau 1 : embarquement, débarquement, transit
- niveau 2 : terrasse publique
Équipements :
- au départ : 14 banques d’enregistrement des bagages
- à l’arrivée : 3 carrousels de livraison des bagages
Parc automobiles : 500 places
Mise en service : octobre 1984

1/5