1/3
1/24
1/11

Temple Bouddhiste de Yen Tun - Vietnam 

 

Nous avons été particulièrement émus par la beauté et la générosité de la nature dans ce site et par la présence et la modestie des édifices religieux qui y ont été érigés au cours de l'histoire.

Le temple, de forme ovale simple, se dresserait au centre d'un miroir d'eau rectangulaire sans autre vue que les éléments naturels. Peut-être que le ciel lui-même ne serait vu que par sa réflexion dans le miroir d'eau sans bord. Les fidèles ou les visiteurs émergeraient du temple d'en bas, après avoir marché le long d'une galerie légèrement inclinée recevant la lumière naturelle à travers l'eau.

Le miroir d'eau serait en effet le toit sous lequel les fonctions liées au temple trouveraient leur place: le musée, la salle de réception, les boutiques, les cabines de médecine orientale et les salles pour le personnel. Les logements, principalement les restaurants et la maison pour les moines, nonnes et adeptes bouddhistes, seraient insérés dans les arbres, plus bas que le temple, suivant la topographie existante, avec, pour presque tous, une vue dégagée sur le paysage. Les circulations ombragées par les toits et les arbres, resteraient ouvertes et naturellement ventilées, un autre souci étant de créer une construction respectueuse des ressources naturelles et économique à exploiter.

Nous imaginons des constructions en verre et bois avec un grand toit surplombant pour se protéger du soleil et une façade en persiennes de verre et treillis en bois, servant de filtre symbolique entre l'intérieur et l'extérieur, qu'il faudrait accorder très soigneusement afin d'exprimer la spécificité de la pensée bouddhiste dans votre pays.