1/7

Document à télécharger :

> Extrait « 50 aérogares »

_________________________________

1/4
1/6

Aéroport Charles de Gaulle - Aérogare 2

Terminaux C & D

Différenciation, clarté et transparence

Les Halls C et D de l''Aérogare 2 succèdent aux Halls A et B. Leur forme extérieure est globalement semblable à celles des halls précédents, mais leur fonctionnement intérieur est sensiblement modifié. Un des apports importants de I'Aérogare 2 a été de montrer comment, à l'intérieur d'une forme générale inchangée, chaque élément successif évolue et se différencie. La consistance du projet a permis son évolution cohérente avec une durée de conception et de construction des Halls A, B, C et D étirée sur plus de vingt ans.

La recherche de clarté et de transparence se prolonge dans le Hall C, dont les façades en double vitrage de 8,50 mètres de haut sont d'un seul tenant. L'architecture intérieure, réalisée en association avec Jean-Michel Wilmotte, est rapprochée de l'architecture extérieure. Les matériaux - inox, acier laqué, verre transparent et sablé, caoutchouc massif extrudé, marbre blanc - composent une harmonie de textures et de teintes grises. Seuls les passagers sont source de couleurs.

Créer une unité d'ensemble entre les différents bâtiments dans un grand espace séparé par une route constitue la principale difficulté du projet. Chacun des bâtiments publics rassemblés dans ce campus politique et administratif doit être identifiable tout en créant complémentarité et unité. Ils doivent également, individuellement et en groupe, exprimer la continuité, le dynamisme et la nouveauté tout en s'adaptant au climat et à toutes les nécessités spécifiques de la ville et de la région. L’effort le plus grand de l’étude porte sur le parc tant il est physiquement et symboliquement important. Il s’agissait de réunir dans un projet moderne original l’esprit d’une tradition très ancienne et très profonde, celle des constructions intégrées dans des jardins, et la préoccupation de plus en plus pressante aujourd’hui du respect de l’environnement et des ressources naturelles.

Capacité théorique :
- trafic annuel Terminal C :
4 millions de passagers
- trafic annuel Terminal D :
6 millions de passagers
- trafic en heure de pointe pour

les terminaux C et D réunis :

1 750 passagers au départ,

1 750 passagers à l'arrivée
Nombre de postes avions :
- au contact : 15
- éloignés : 11
Surface de l'aérogare :

- 46 800 m2 pour le Terminal D
- 56 300 m2 pour le Terminal C
Niveaux Terminal D :
- niveau sous-sol : route de service

et locaux techniques
- niveau piste : traitement des bagages
- niveau 1 : trafic, départs et arrivées

Niveaux Terminal C :

- niveau sous-sol : route de service

et locaux techniques

- niveau piste : traitement des bagages

- niveau 1 : trafic, départs et arrivées

- niveau 2 : demi-niveau de trafic

côté piste

Équipements :
- au départ : 48 banques d'enregistrement des bagages pour le Terminal D, 54 pour le Terminal C
- à l'arrivée : 8 carrousels de livraison des bagages, dont 4 pour le Terminal D et 4 pour le Terminal C
Parc de stationnement :
- 4 000 places
Mise en service :
- 1989 pour le Terminal D
- 1993 pour le Terminal C