1/11
1/9
1/2
1/17
1/27
1/2
1/11
1/5

Documents à télécharger :

> Coupes et plans

> 8 Mars 1974, le jour où nous avons

   inauguré l’aéroport...

> Paris CDG-1 (texte complet)
   Par Paul Andreu et Nathalie Roseau

Vidéos :

> Inauguration - 08 mars 1974

> Documentaire « CDG1, un aéroport
   pour l'homme »

 

_____________________________________ 

Aéroport Charles de Gaulle, Terminal 1

Une géométrie circulaire
C’est une réflexion fonctionnelle qui est à l’origine du principe et de la forme de l’Aérogare 1 de Roissy - Charles-de Gaulle. Raccourcir les déplacements a conduit à la forme circulaire et ensuite à des formes d’enroulement secondaires.
Les avions entourent des satellites qui, à leur tour, entourent un corps central. Les avions circulent et stationnent sur un anneau. Les routes pénètrent vers le centre, sous cet anneau, et s’enroulent autour du corps central de l’aérogare, jusqu’à sa partie supérieure qui est le parc de stationnement. Un parc entouré de routes, au milieu des avions : l’Aérogare 1 dit, dès qu’on la voit, qu’elle est avant tout cela : un lieu d’échanges entre la route et l’air, un nœud de routes et de voies, un ombilic où les lignes de l’espace aérien se rassemblent puis s’éloignent. Sept satellites trapézoïdaux entourent un bâtiment central circulaire de 190 mètres de diamètre. Le bâtiment central respecte la géométrie du cercle et sa capacité de se prêter à des schémas de convergence et de rassemblement, de divergence et de dispersion. Le bâtiment fonctionne comme une machine, comme une pompe ou, plutôt, comme un cœur. La géométrie circulaire implique une logique de construction. L’édifice est divisé en neuf parties, deux pour les routes de desserte et sept pour les satellites. Pour faciliter la construction en béton armé, lie cercle est décomposé en rectangles et en triangles juxtaposés. Les équipements techniques sont implantés dans les rectangles.

Capacité théorique :
- trafic annuel : 9,6 millions de passagers
- trafic en heure de pointe : 3 300 passagers,

  arrivées et départs confondus
Nombre de postes avions :
- au contact : 51
- éloignés : 21
Surface de l’aérogare :
- 195 000 m² pour le bâtiment central
- 53 000 m2 pour les 7 satellites
Niveaux :
- niveau 1 : traitement des bagages
- niveau 2 : boutiques et bureaux
- niveau 3  : départs
- niveau 4 : transferts (accès aux avions)
- niveau 5 : arrivées
- niveau 6 : services techniques et administratifs,

  accès au parc de stationnement
- niveaux 7, 8 et 9 : parc de stationnement
- niveau 10 : bureaux
Équipements :
- au départ : 159 banques d’enregistrement des bagages
- à l’arrivée : 8 carrousels de livraison des bagages
Parc automobiles : 6 900 places
Mise en service : mars 1974


 

1/2